Informations

Télétravail et recherche d’emploi confinée, les avis et les conseils de la team Concerto !

Depuis le 16 mars dernier, notre équipe expérimente le télétravail à la maison, les réunions sur skype à 10 participants, le management à distance, etc… Bref, comme beaucoup d’entre vous, nous nous organisons pour poursuivre notre activité ! Nous avons décidé de vous en parler, pour se soutenir dans cette période compliquée. Échangeons ensemble nos remarques et bonnes pratiques !

Poursuivre des recherches d’emploi pendant la crise ?

Bien entendu le nombre d’offres à pourvoir a diminué et va continuer à diminuer. L’intensité de votre recherche sera donc sans doute différente. Mais nous pouvons aussi vous dire que nous recevons de nouvelles missions pour de nouveaux postes à pourvoir actuellement. Oui les entreprises acceptent de poursuivre la plupart des processus de recrutement, en faisant des entretiens par visioconférence et en donnant des dates d’intégration un peu plus lointaines que prévues.

Il est bien sûr plus compliqué de se concentrer au calme pour faire vos candidatures si toute votre famille est confinée avec vous. Et il vous faudra porter une attention particulière à la qualité de votre environnement dans le cas d’un entretien en visio. Mais dites-vous bien que nous sommes tous dans le même bateau, et que c’est peut-être l’occasion d’échanger sur un mode différent de l’entretien classique. « En visio, on s’invite dans la cuisine des gens. Des deux côtés, il y a des enfants ou des proches qui essayent de ne pas faire de bruit. Le fait que nous soyons tous confinés nous rapproche et rend les choses plus légères. Je trouve qu’il y a beaucoup de sincérité et de bienveillance  dans les échanges que j’ai avec les candidats actuellement », résume Françoise Julien, l’une de nos expertes en recrutement.

Le confinement est peut-être également le moment de vous lancer dans un bilan de compétences ou une formation, avec votre CPF ou en ligne grâce des mooc ou e-learning. Ou peut être de vous créer un book en ligne, de revoir votre e-réputation sur le web… Bref de vous atteler à des tâches que l’on a plutôt l’habitude de repousser.

 

 

L’art de télétravailler

Dès le début du confinement, les pros ont partagé leur meilleur routine quotidienne et leurs astuces. Voici donc la boîte à outils du travail à distance. Ainsi que les conseils de télétravailleurs et d’indépendants habitués, à tous ceux qui subissent le télétravail aujourd’hui : sur LinkedIn et sur le web.

Pour Stéphanie Arnoult, notre psychologue du travail et consultante RH, le point prioritaire est la gestion du temps :  « En confinement, le temps prend une nouvelle allure, il s’étire. Les repères sont différents, on réfléchit par mission plutôt que par plage horaire. Il faut donc être vigilant, se construire un cadre et tenir ses objectifs. Je veille à bien séparer les temps entre chaque mission en bougeant ou en téléphonant à un collègue, pour bien prendre conscience des avancées. Le point positif c’est qu’on peut se créer de nouveaux rituels, pour améliorer son confort de travail ce qui favorise la concentration. Ces nouveaux rituels (mettre un fond sonore, travailler pieds nus, etc) n’ont plus besoin d’être acceptés par tous (uniquement par la famille en période de confinement) ».

Autre adaptation importante : changer ses habitudes de reporting peut s’avérer essentiel dans une situation de management à distance. Il semble également important de conserver du temps informel avec les collègues à des moments choisis, pour entretenir la proximité. Les outils digitaux nous le permettent vraiment !

 

 

Et s’il y avait un après-confinement ? 

« Depuis le 16 mars, j’adore aller au bureau à pieds : 14 pas, sans essence, sans bruit, sans pollution », c’est notre Françoise Julien qui en plaisante. Mais c’est aussi ce que disent un grand nombre de spécialistes qui observent les conséquences bienvenues sur la qualité de l’air, le comportement de la faune, etc. Les humains toussent et la planète respire !

On lit beaucoup de choses à ce sujet, ces derniers jours. On envisage un après-confinement différent. Parce que nous saurons désormais que c’est possible de tout faire autrement ? Peut-être pour nos modes de circulation et de consommation, nos normes d’hygiènes, l’attention portée aux problèmes de l’hôpital, etc… Et pour nos modes de travail ?  « Il faut être ingénieux pour palier d’éventuelles difficultés. S’organiser différemment, anticiper beaucoup plus, apprendre à utiliser de nouveaux outils digitaux qui demandent une agilité et une discipline différente.  Les changements en cours permettent finalement d’optimiser sa manière de travailler. C’est en quelque sorte l’occasion d’une prise de hauteur », explique Claire Rivat notre directrice du recrutement. Car oui, c’est bien connu, c’est dans le changement que s’opère l’innovation. Gageons que nous saurons en conserver du positif pour l’après !

Michel Richard, notre fondateur et dirigeant, acquiesce. Et nous lui laisserons le mot de la fin : « la situation va ouvrir les yeux à bon nombre d’entreprises sur la possibilité d’accorder des jours de télétravail à leurs salariés. Ce qui avait du mal à être mis en œuvre avant par manque de repères, d’outils ou à cause de représentations négatives, le sera surement demain. Ce grand test à l’échelle nationale est positif ! Cela peut donc ouvrir de nouvelles perspectives, du point de vue du recruteur aussi ».

Cet article est collaboratif, n’hésitez pas à réagir en nous contactant. Courage à tous !